Séminaire spécifiques GDO

Séminaire 1 : Dynamiques d’acteurs et conception / évolution des organisations : Jean-Claude Sardas (Ecole des Mines), Loïc Cadin  et Jacqueline Fendt (ESCP Europe), Sébastien Gand (Ecole des Mines), Jean-Pierre Segal (CNRS-LISE)

Le rôle des acteurs dans les dynamiques organisationnelles sera abordé en mobilisant des grilles d’analyse diverses, empruntées aux domaines de la théorie des organisations, des dynamiques identitaires, des stratégies d’acteurs, de la gestion des ressources humaines et de la psychologie sociale. Ces analyses doivent permettre de comprendre la dynamique réelle d’évolution du fonctionnement organisationnel et d’aider à la conception des nouvelles organisations et à la conduite du changement.

Séminaire 2 : L’organisation et son environnement : une dynamique de structuration réciproque Hervé Dumez (Polytechnique – CRG), Pierre-Jean Benghozi et Alain Jeunemaître (Polytechnique – CRG)

La question des relations entre les organisations et leur environnement s¹est complexifiée au fil du temps et a évolué vers l¹idée d¹une structuration réciproque : les organisations façonnent leur environnement en même temps qu¹elles sont façonnées par lui, et la notion même de structuration est complexe à appréhender. Elle ne peut en effet être abordée qu¹en adoptant une démarche qui permet de lier les phénomènes macro et micro. Pour ce faire, le séminaire se propose de choisir quatre thèmes différents : la technologie, les règles de droit économique, les relations entre les entreprises et les marchés financiers, la gestion des ressources humaines afin de mettre en lumière sur ces quatre thèmes les différentes dimensions de la structuration réciproque.

Séminaire 3 : Apprentissage, décision, communication : les dynamiques cognitives de l’organisation

Hervé Laroche (ESCP Europe), Annie Borzeix, Florence Charue-Duboc (Polytechnique), Benoît Journé (Univ. Nantes).

Ce séminaire explore les dynamiques cognitives à l’œuvre dans les organisations à travers trois thèmes essentiels et complémentaires. L’organisation est étudiée successivement comme un lieu de production et de mobilisation de savoirs multiples ; comme un lieu où se fabriquent des choix à travers la construction et la diffusion de représentations ; et comme un lieu d’activité langagière, où les textes et les paroles façonnent les processus de coordination, d’interprétation, et de mémorisation.

Séminaire 4 : Mesures et démesure du management de la performance – Claire Dambrin, Jérémy Morales (ESCP Europe)

Le séminaire propose d’explorer les enjeux socio-organisationnels des dispositifs de gestion à partir de plusieurs thématiques relatives aux domaines du contrôle de gestion, de l’évaluation et du management de la performance. En accord avec les approches développées dans leurs travaux par les chercheurs intervenant dans ce séminaire, seront privilégiées les recherches étudiant les systèmes de contrôle tels que leurs utilisateurs les perçoivent, se les représentent et les mettent en pratique dans les organisations. Les travaux étudiés mobilisent ainsi différentes perspectives socio-économiques, socio-organisationnelles, historiques, psycho-sociales comme instrumentales sur les systèmes, outils et indicateurs de pilotage.

Séminaire 5 : Les approches économiques et gestionnaires de la dynamique des entreprises

Philippe Lefebvre (Ecole des Mines), Didier Chabaud (ATOM-Univ. Cergy), Olivier Favereau (Paris-X), Franck Aggeri et Michel Nakhla (Mines)

Ce séminaire vise à faire dialoguer, autour de quelques objets de recherche et d‘action (citons : hiérarchie, équipes, contrats, développement durable et RSE, apprentissages, politiques de GRH), des approches économiques et des approches gestionnaires. L’enjeu est de mieux situer les apports respectifs de ces deux disciplines, leurs complémentarités, différences, divergences ou convergences d’approche. L’éclairage apporté dans le séminaire sur cette question, centrale, est ouvert, tant en raison de la variété des objets autour desquels s’effectuent ces confrontations, que de la variété des courants de gestion et d’économie mobilisés autour de ces objets. (Ces courants ne sont pas supposés nécessairement connus des étudiants mais sont présentés à chaque fois de façon rapide, de manière à pouvoir suivre et discuter les interprétations des cas proposées par les enseignants).

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *